Journées nationales de concertation : des panels d’échanges fructueux pour une meilleure alternative

Dans le cadre des journées nationales de concertation placées sous le thème “Au-delà des préjugés, le social au service du Développement”, organisées par le Ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables du 18 au 20 avril aux Chapiteaux by Issa, sous l’égide du président de la République Général Mamadi DOUMBOUYA et le Premier Ministre Amadou Oury BAH, des panels d’échanges ont été animés en vue de susciter l’émergence d’idées favorables à l’amélioration des prestations du Ministère au profil de ses cibles qui sont les femmes/filles, enfants et personnes vulnérables.


Si ces journées nationales de concertation connaissent un succès royal dans l’atteinte du but assigné, c’est bien à travers les différents panels animés qui ont connu la participation effective des cadres du gouvernement et du département, des acteurs de la société civile de veille des secteurs (Organisations féminines, Protection Enfance, Handicap, Albinisme, Personnes âgées), des partenaires techniques et financiers (Institutions Onusiennes, Banques Multinationales). 


Parce qu’il s’agit du social rappelons-le, le principal axe d’intervention du département organisateur de l’évènement, les thématiques abordées dont entre autres l’autonomisation de la femme, la protection de l’enfant et des personnes vulnérables, ont suscité des débats interactifs riches entre les panélistes et le public présent. Ces débats nourris ont fait l’objet d’étalage des problématiques et de proposition des pistes de solution qui vont être analysées et prises en compte conformément aux procédures définies.


On n’est pas sans voir que les facteurs de ces phénomènes sociaux sont multidimensionnels ; mais la plupart des problématiques soulevées se résument toutes à l’idée selon laquelle les systèmes des croyances culturelles et religieuses prédominent considérablement dans la perception sociale commune liée aux thématiques abordées.


<< On est parmi les trois pays d’Afrique où sévissent le plus les Violences Basées sur le Genre parce qu’on n’arrive pas à briser les barrières ˃˃ défend un paneliste Gynécologue Obstétricien lors du panel trois qui a porté sur la maîtrise des violences faites aux femmes, filles et enfants.

Toujours dans ce même débat, Oumou Khairy DIALLO, Directrice Exécutif du Club des Jeunes Filles Leaders de Guinée, taxe des violences faites aux femmes comme facteur comportemental normalisé. Elle laisse entendre ses propos dans cette anecdote << Imaginez quand un enfant voit dans son entourage ou son cercle familial un homme violenter une femme, il va penser que c’est normal et va adopter le même comportement ˃˃.

Face à cette situation alarmante, madame la Ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables, Charlotte DAFFE n’est pas restée indifférente. Pour elle, les individus doivent savoir que toutes les religions monothéistes défendent les droits des femmes/filles et enfants.


S’agissant du handicap, il est assimilé à la mendicité. Il faut être un déficient visuel ou avoir un problème de motricité pour être soumis à la mendicité. Pourtant, la panéliste Hadiratou BAH, Présidente d’une ONG œuvrant dans la protection des albinos, prône l’idée que <<le handicap n’est pas synonyme de mendicité˃˃Dans la plupart des cas, les personnes en situation de handicap sont forcées à mendier, particulièrement les enfants, par leurs parents ou tuteurs.


Au regard de toutes ces problématiques exposées, des approches ont été amorcées pour faire face à la situation. En plus de l’application stricte des textes de loi en vigueur, il a été constamment rappelé qu’il faille déconstruire les idées reçues ou la représentation sociale pour amener les uns et les autres à un changement de comportement probant.


Service Communication et des Relations Publiques

Audience : le Directeur Pays de SOS Villages d’Enfants réçu au MPFEPV

Madame la Ministre Charlotte DAFFE a reçu en audience ce jeudi 28 mars 2024, Monsieur Richard WATCHINOU Directeur Pays de SOS Villages d’Enfants pour une prise de contact en vue d’un éventuel partenariat pour la cause des enfants.

Les échanges ont porté sur la présentation de la vieille organisation qui évolue dans 138 pays au monde et opère dans le système de protection de l’enfant en Guinée depuis 1985. Mais aussi, l’occasion a été mise à profit pour aborder brièvement les grands chantiers en cours et en perspective.

Madame la Ministre a rassuré l’institution que le sujet des enfants et des femmes est essentiel pour le Gouvernement, conduit par Monsieur le Premier Amadou Oury BAH. Elle a également rappelé tout l’intérêt que le Chef de l’État accorde à cette question qui corrobore avec la priorité UNE de la Transition.

Comme on pouvait s’y attendre, Madame la Ministre a indiqué que son département est disposé à construire avec cette institution les outils puissants de protection et d’épanouissement de l’enfant.

Service Communication et des Relations Publiques

Le Representant Adjoint du PNUD en Guinée réçu au MPFEPV

Ce jeudi 04 avril 2024, Monsieur Alassane BA a été reçu en audience par Madame Charlotte DAFFE, Ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables.

Cette visite de prise de contact et de courtoisie s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la collaboration qui existe entre les deux institutions depuis maintenant plusieurs années.

Lors de ce fructueux échange, des points essentiels qui lient les deux entités ont été discutés. Il est important de noter que l’institution onusienne envisage de développer trois projets en commun qui contribueront à la promotion et à l’autonomisation de la femme en Guinée pour un montant total d’environ 3. 000. 000 $.

Dans les deux prochaines semaines, le PNUD va lancer un projet d’autonomisation des femmes et filles. Ladite initiative va faciliter l’insertion des femmes et filles à travers les Petites et Moyennes Entreprises et leur permettre d’avoir un accès au système commercial multilatéral.

  Service Communication et des Relations Publiques

Revue globale des portefeuilles actifs des projets et programmes d’investissements publics

La revue globale des projets et programmes d’investissements publics au compte de l’exercice 2024 est organisée par le Ministère de l’Économie et des Finances, du 03 au 05 avril 2024 à l’hôtel Kaloum. Le but de cet exercice est de doter les parties prenantes d’une base de données décrivant la situation actualisée de chaque portefeuille.


Au niveau du département de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables, le Projet de Fonds d’Investissement Social de Relance Post-Ebola (PERSIF) est celui concerné par ces travaux. Le PERSIF est financé par la Banque Africaine de Développement (BAD) à hauteur de 12,76 Millions de Dollars Américains.

Le Projet PERSIF a pour objectif d’appuyer le rétablissement des communautés affectées par EBOLA et COVID-19 à travers la restauration des services sociaux de base et la revitalisation des opportunités économiques locales.

Madame Charlotte DAFFE, Ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables s’est engagée à mettre tout en œuvre pour la réalisation des activités majeures prévues d’ici à la fin de l’année 2024.

  Service Communication et des Relations Publiques

ONPS-VBG : clôture du renforcement des capacités

Entamé le jeudi 28 mars 2024, l’atelier de renforcement des capacités des cadres de l’Observatoire National de la Protection Sociale et des Violences Basées sur le Genre (ONPS-VBG) en prélude à leurs prochaines missions de terrain a fermé portes et fenêtres ce samedi 30 mars.


La cérémonie a été présidée par Monsieur Moussa TRAORE Conseiller Principal de Madame la Ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables. Présente à cette occasion, la Directrice Générale de l’ONPS-VBG après avoir souhaité, au nom de l’ensemble des cadres de sa Direction, la bienvenue à Monsieur le Conseiller Principal, est revenue sur les principales thématiques abordées durant ces trois journées de formation.


Elle a indiqué que cette session de renforcement des capacités a essentiellement porté sur les notions de VBG et Genre, un aperçu sur la Protection Sociale, mais aussi des outils de collecte de données. Madame Binta NABE a aussi précisé que les cadres de l’Observatoire sont outillés à travers cet atelier afin de pouvoir mener à bien leurs prochaines missions de terrain dont entre autres l’évaluation des conditions de détention des femmes et enfants en Guinée et la cartographie nationale des services VBG. Des projets initiés par l’ONPS-VBG qui entrent dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan d’Action Opérationnel.


Pour sa part, le Conseiller Principal a dans son allocution de clôture, salué au nom de Madame Charlotte DAFFE ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables cette initiative de la Direction Générale de l’ONPS-VBG. Puis de rappeler que c’est un honneur pour lui de présider cette cérémonie de clôture. Monsieur Moussa TRAORE a tenu à mettre un accent sur l’importance capitale de la mission de l’ONPS-VBG en rappelant qu’elle est une structure d’alerte qui doit générer des évidences sur les questions de Protection Sociale et de Violences Basées sur le Genre.


« L’Observatoire National de la Protection Sociale et des Violences Basées sur le Genre est un service qui surveille l’activité de toutes les structures du ministère de tutelle… Il est chargé d’évaluer l’effet de toutes les politiques du département… », a-t-il indiqué.

Monsieur le Conseiller a également mis l’occasion à profit pour prodiguer de sages conseils aux participants. Il les a invités à accorder toute l’importance qui sied à cette formation avant de les exhorter à utiliser à bon escient les connaissances acquises sur ces thématiques qui requièrent une attention particulière de madame la ministre de la Promotion Féminine de l’Enfance et des Personnes Vulnérables.


La cérémonie a pris fin par la prise de photos de famille dans une atmosphère chaleureuse, mais aussi sur une note de satisfaction chez l’ensemble des participants.


Audience : le Représentant de l’UNICEF en Guinée reçu au MPFEPV

Monsieur Félix ACKEBO, Représentant de l’UNICEF en Guinée a été reçu en audience vendredi 29 mars 2024 par Madame Charlotte DAFFÉ, Ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables.

Le Représentant pays du Fonds des Nations Unies pour l’enfance en Guinée a pris contact avec la nouvelle cheffe de département de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables afin de lui féliciter pour la nouvelle mission qui lui a été confiée par le Chef de l’État.

Les discussions de cette rencontre ont porté sur plusieurs points intéressants, dont entre autres l’amélioration du cadre de protection de l’enfant en Guinée, l’établissement du statut pour les travailleurs sociaux, la relance des activités du comité interministériel autour du document Partenariat de l’Enfant Africain, la préparation de la prochaine Assemblée générale des Nations Unies…

Madame la Ministre a félicité et remercié l’institution onusienne pour sa grande contribution auprès du Gouvernement Guinéen dans la coordination du système national de protection de l’enfant et dans la mise en œuvre du Programme conjoint sur les Mutilations Génitales Féminines/VBG.
                                         
                                    Service Communication et des Relations Publiques

Remobilisation et motivation du personnel du MPFEPV

Au lendemain de sa prise de fonction, Madame la Ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables a engagé des rencontres avec l’ensemble des directions et des services du département dans un environnement d’échanges ouvert et pragmatique.

C’est à la suite de cet exercice caractérisé par l’ambition d’imprimer une dynamique d’équipe aux actions du département de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables, que Madame Charlotte DAFFE a effectué une immersion dans les directions nationales et générales les 26 et 27 mars 2024.

Ce marathon a conduit la ministre et sa suite dans les directions ci-après :
Le Centre National d’Orthopédie (CNO), la Direction Générale des Centres d’Autonomisation et d’Entrepreneuriat des Femmes/Filles (CAEEF), l’Observatoire National de la Protection Sociale et des VBG, la Direction Nationale des Personnes Vulnérables, le Fonds de Développement Social et de l’Indigence, le Centre National de Formation Sociale Appliquée Jean-Paul II, le Centre Sogué des Aveugles et Malvoyants de Ratoma.

Toutes les directions l’ont accueillie chaleureusement et se sont dites prêtes à l’aider à surmonter les défis du secteur conformément aux idéaux du président de la République, Chef de l’État, le Général de Corps d’Armée Mamadi DOUMBOUYA.

Partout la Ministre a posé sa valise, elle n’a pas manqué de rappeler que la Transition est avant tout  »social » après politique et économique. Elle a également rappelé aux travailleuses et travailleurs du département qu’ils sont des personnes qui doivent aider les femmes, les enfants et les personnes vulnérables.

Le ton est donné et les engagements ont été pris pour répondre aux aspirations légitimes de nos populations cibles.
                                                 
                                            Service Communication et des Relations Publiques

𝗔𝗨𝗗𝗜𝗘𝗡𝗖𝗘 : le représentant du Fonds des Nations Unies pour la Population en Guinée réçu par Madame la Ministre Charlotte DAFFE

Ce mardi 26 mars 2024, Monsieur Francesco GALTIERI a été reçu en audience par Madame Charlotte DAFFÉ, Ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables.


Cette visite de prise de contact et de courtoisie s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la collaboration qui existe entre les deux institutions depuis maintenant plusieurs années. Les échanges ont porté sur la définition des priorités, y compris l’autonomisation et le développement du leadership des femmes. Mais aussi de l’ensemble des priorités du département.


Madame la Ministre a rassuré l’institution onusienne, de la volonté de son département à renforcer et à diversifier le partenariat existant entre le Fonds des Nations Unies pour la Population et le Ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables.
                                               

                                     Service Communication et des Relations Publiques 

Passation de service au MPFEPV

Le samedi 16 mars 2024, sous la présidence du Ministre Secrétaire Général du Gouvernement, Monsieur Benoit Kamano, s’est tenue au Ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables, la cérémonie de passation de pouvoir entre la Ministre sortante Mme Aïcha Nanette CONTÉ et la Ministre entrante Mme Charlotte DAFFE.


La cérémonie a connu la présence de plusieurs autorités et d’invités, notamment des membres du CNRD, des membres du Gouvernement, des conseillers nationaux du CNT, des cadres de l’administration publique et ainsi que des familles et proches des ministres.


                                       Service Communication et des Relations Publiques


Action gouvernementale

Dans le cadre de la mise en œuvre du Quatrième Recensement Général de la Population et de l’Habitation, Mme la Ministre Aïcha Nanette CONTÉ a pris part ce 12 janvier 2024 à la cérémonie de lancement officiel de la *Formation des agents pour la cartographie censitaire*, aux côtés de ses collègues Ministres Mme Rose Pola Pricemou, M. Mory CONDÉ et M. Ismael DIOUBATÉ, ainsi que des représentants pays des institutions internationales.
La cartographie censitaire est le processus par lequel les zones de dénombrement seront identifiées pour une répartition efficace et efficiente des agents lors de l’opération de dénombrement.
𝗖𝗲𝘁𝘁𝗲 étape 𝗿𝗲𝘃𝗲̂𝘁 𝘂𝗻𝗲 𝗶𝗺𝗽𝗼𝗿𝘁𝗮𝗻𝗰𝗲 𝗰𝗮𝗽𝗶𝘁𝗮𝗹𝗲 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗴𝗮𝗿𝗮𝗻𝘁𝗶𝗿 𝗹𝗮 𝗾𝘂𝗮𝗹𝗶𝘁𝗲́ 𝗱𝗲𝘀 𝗱𝗼𝗻𝗻𝗲́𝗲𝘀 𝗿𝗲𝗰𝘂𝗲𝗶𝗹𝗹𝗶𝗲𝘀 𝗹𝗼𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗼𝗽𝗲́𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻.