MPFEPV: Journées nationales de concertation

Du 18 au 20 avril 2024, le Ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables a organisé aux Chapiteaux by Issa, les Journées Nationales de Concertation placées sous le thème ‘’ “Au-delà des préjugés, le social au service du Développement’’, pour susciter l’émergence d’idées favorables à l’amélioration des prestations du Ministère au profil de ses cibles.

 

Sous l’auspice du président de la République, Chef des Corps d’Armée Général Mamadi DOUMBOUYA, son Premier Ministre Amadou Oury BAH et la Ministre de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables madame Charlotte DAFFE, cet évènement riche en échange et de partage a connu aussi la participation massive des cadres du gouvernement, des acteurs de la Société Civile de veille des secteurs (Organisations féminines, Protection Enfance, Handicap, Albinisme, Personnes âgées), des partenaires techniques et financiers (Agences Onusiennes, Banques Multinationales).

 

Au centre des débats, des sujets en lien avec les missions du département, notamment le mariage précoce et forcé, la mutilation génitale féminine, l’autonomisation de la femme/fille, les violences basées sur le genre, le handicap et l’albinisme, ont été abordés à travers sept panels différents. Au sortir de ces trois journées, Monsieur Akoye LAMAH, Directeur National de L’Enfance a dans sa prise de parole, évoqué les points retenus comme résolutions issues des échanges nourris à travers les panels. Il s’agit de :

 

  • mettre en place une instance de coordination pour la mobilisation des ressources impliquant davantage les PTF, le secteur privé et la diaspora dans la mobilisation des ressources matérielles et financières en faveur du secteur social ;
  • élaborer et adopter la politique nationale sur le vieillissement ;
  • vulgariser les textes de lois et mettre en place des centres d’information juridiques (pour faciliter l’accès aux services juridiques et judiciaires) ;
  • mettre en place un programme d’éducation financière pour les femmes ;
  • poursuivre le plaidoyer pour l’opérationnalisation du COCOFGUI ;
  • accélérer le processus de validation et l’application des textes d’application de loi sur le handicap ;
  • continuer le processus de développement du travail social (statut, recrutement, formation et déploiement) ;
  • cartographie des intervenants des trois secteurs (Femmes, Enfant et Personnes Vulnérables ;
  • développement de l’intersectorialité (MPFEPV et autres secteurs : santé éducation, justice, sécurité, décentralisation) ;
  • organiser des journées de restitution des JNC du MPFEPV au niveau des régions administratives.

« Ces journées de concertation ont connu une réussite et un éclat qui vont au-delà des espérances ». Laisse entendre Madame la Ministre Charlotte DAFFE dans son allocution de clôture de l’évènement. Poursuivant, elle a invité tous les acteurs, particulièrement les cadres du département, à resserrer les coudes afin que les résolutions qui sanctionnent ces journées fassent l’objet d’appropriation, de vulgarisation et d’application sans délai.

 

Rappelons que ces judicieuses journées nationales de concertation reflètent la volonté politique affichée par le gouvernement de la transition à sa tête le Chef de l’État, Général des Corps d’Armée Mamadi DOUMBOUYA, d’améliorer les services sociaux de base en Guinée.

 

Service Communication et des Relations Publiques

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *